La peau de l’ombre

La peau de l’ombre

Première: 6,7,8 juin 2017 au D-Festival



Quatre pieds, deux têtes ; au centre deux corps confondus, déséquilibres qui parcourent leurs distances intérieures pour se gagner l’un l’autre, dans un perpétuel besoin de chavirer hors de soi. La peau de l’ombre est une plongée dans l’intimité fusionnelle d’un parasite et son hôte. Double fond de l’être, l’ombre accapare sa source, se déforme et s’étire, se glisse dans l’identité du mouvement, jusqu’à atteindre la peau, s’y substituer, s’enfoncer dans la chair.


Entre ressemblance et dissemblance, l’irruption d’un intrus qui n’est ni un autre, ni même vraiment soi, mais l’autre en soi. Un corps-à-corps dans le pli, le moindre recoin, entre équilibre et dévoration. De ce dialogue absurde et tragique, chacun surgit de l’autre, y trouve l’accord.


Crédit photo: Andrea Messana

Crédits

Chorégraphie Karine Ponties

Lumières et collaboration artistique Guillaume Toussaint Fromentin

Musique originale David Monceau.

Interprètes Anne-Charlotte Couillaud, Shantala Pèpe

Costumes Laurence Hermant


Production

Production : Dame de Pic/Cie Karine Ponties

Coproduction : Théâtre Marni dans le cadre du D-Festival

Résidence à Charleroi Danses et de Carthago Delenda Est


© 2013 Dame de Pic / Cie Karine Ponties Design : Speculoos