Glabelle Duo

Glabelle Duo

Glabelle est la région glabre comprise entre les deux sourcils.

Glabelle duo est la rencontre de deux brusques appels de solitude, de deux brusques appétit-paniques qui se retrouvent dans la tension de cet espace région qui ne cesse de rétrécir ou d’enfler.

Alors l’écorché dit : qui est-ce ?

Elle :

Un personnage au visage égaré du temps, en état de veille, à l’orée d’un champ de bataille.

Une tour oubliée

Une mémoire

Lui :

Il est assis à côté d’un miroir qui ne renvoie pas son image. Ni de face ni de profil. Sa silhouette s’est effacée à tout jamais. Il n’est que ce qu’il voit ou entrevoit : deux mains, l’aile du nez, des expressions qu’il imagine – s’il sourit, s’il ferme les yeux sur les paysages dévastés de ses campagnes, s’il crispe la mâchoire au souvenir du monde.

Il est assis sur un tabouret. Il fixe la pénombre des souvenirs qu’il voudrait peindre.

Seule sa tête s’élance. Les lignes de fuites sont en lui. Nulle part ailleurs. Il se sauve en inventant d’autres miroirs.

Il est l’agitateur d’histoires recomposées. La sienne ne compte que par le geste et le désir.

Il n’a plus d’existence propre.Il regarde passer son siècle.

Crédits

Chorégraphie : Karine Ponties

Danseurs: Karine Ponties et Alessandro Bernardeschi

Lumières: Florence Richard

Durée : 30 minutes

Première : 13 mars 2000 aux Halles de Schaerbeek à Bruxelles


Production

Production : Dame de Pic/ Cie Karine Pontieset Charleroi/Danses.

En coproduction avec Bruxelles/Brussel 2000, Théâtre de la Balsamine, Bellone-Brigittines, Kunstencentrum Vooruit et DansWerkplaatsAmsterdam. Avec l’aide du Ministère de la Communauté française - Service de la Danse.

Références de travail

  • Idem Glabelle Solo
  • Un siècle d’amour de Dan Franck
  • Dessins de Vladimir Kokolia

© 2013 Dame de Pic / Cie Karine Ponties Design : Speculoos