Pauline D’OLLONE

Comédienne, metteuse en scène

Licenciée en Lettres modernes, Pauline d’Ollone est violoniste (diplôme de fin d’étude du conservatoire/Paris) et comédienne de formation (INSAS/Bruxelles). Elle travaille d’abord en tant que comédienne. Parallèlement, elle monte des spectacles à Paris avec des amateurs, des toxicomanes en cure de désintoxication (hôpital Guy Moquet à Paris), des adolescents (Maison du Geste et de l’Image) et dans des écoles à Saint-Denis. Elle en garde un goût de la transmission qu’elle conservera précieusement de sorte qu’elle tentera d’allier à chaque fois ses créations théâtrales avec des ateliers de transmissions. Sa formation de musicienne lui donne une approche très musicale et rythmique des textes.

Elle crée en 2013, parallèlement à la création du spectacle Reflets d’un banquet, les Ateliers d’Échange Populaires au travers desquels elle anime des ateliers de transmission dans le but d’ouvrir les portes du Théâtre et de sa création à un public plus large.

Elle travaille alors avec des chômeurs de longue durée de la Centrale Culturelle Bruxelloise (FGTB), des habitants de Schaerbeek dans le cadre du Festival Mimouna, des élèves du lycée français, des associations de quartier, des scolaires... La richesse de ces interactions avec les spectateurs la conforte dans son désir d’associer des Ateliers d’Échanges Populaires à ses futures créations théâtrales.

Elle se tourne depuis quelques années vers l’écriture et la mise en scène.

Elle met en scène en Reflets d’un banquet, réécriture originale et personnelle du Banquet de Platon. Représentations au Théâtre de la Vie et au Théâtre des Martyrs, au Théâtre de l'Ancre à Charleroi. Ce spectacle est nominé au prix de la critique dans la catégorie Meilleure Découverte. Ce spectacle continue de tourner à ce jour.

Elle écrit et met scène Où suis-je ? Qu’ai-je fait ?, spectacle crée en 2018 au Théâtre de la Balsamine et qui sera repris à l’Atelier 210 pour la saison 19/20. Nomination dans la catégorie écriture.

En mai 2019, elle met en scène Terreur de Ferdinand Von Schirach au Théâtre le Public.

En 2020, elle s'attaque à un projet ambitieux, Phèdre, inspiré du texte éponyme de Jean Racine.

A participé aux projets suivants


© 2013 Dame de Pic / Cie Karine Ponties Design : Speculoos